Borondo /// Un portail imaginaire à Boulogne-sur-Mer

Par Alain , 4 janvier 2021

Les escaliers servent régulièrement de support à des anamorphoses, souvent plus bluffantes les unes que les autres. Au-delà de la technique magistrale et de l’illusion parfaite, ce trompe l’oeil-de Borondo crée du sens, telle l’oeuvre d’un architecte du rêve.

 

borondo - street art avenue - boulogne sur mer

Borondo, Boulogne-sur-Mer // Photo aout 2020 © David saint Georges


Les piétons e
mpruntant la rue Jules Baudelocque ont dû croire à une hallucination lorsqu’ils ont découvert ce gigantesque portail barrant soudainement les 82 marches de l’escalier reliant les quartiers bas et haut de la ville de Boulogne-sur-Mer, qui n’a pour le coup rien d’un plat pays …

C’était en août dernier, pendant le festival d’Art Urbain, et Borondo était passé par là !

Invité de la 5ème édition dudit Festival, l’artiste espagnol a « bâti » en quelques jours un portail monumental qu’il a habillé sur les côtés de motifs aux références historiques, chacune des 6 volées de l’escalier s’empilant parfaitement pour créer l’illusion parfaite, à découvrir du bas de la rue …

Pour Borondo, le piéton qui pousse la grille franchit une sorte de limite mentale, une frontière imaginaire à dépasser pour accéder à l’étage supérieur de la connaissance : l’escalier comme symbole de l’effort pour progresser et apprendre. La montée se révèle en fait un parcours d’obstacles. La grille est-elle bien fermée ou constitue t-elle une porte imaginaire, celle de ses propres limites, celles qu’on s’impose ?

Le décor des parties latérales de l’escalier, plus dans le style habituel de Borondo, est bourré de références historiques. Son univers est fait d’images mythologiques où chaque mur porte sens et l’ensemble constitue ainsi –au gré des niveaux successifs- autant d’étapes d’une construction personnelle : fureur, tempérance , libre arbitre, conscience, harmonie et, enfin, au sommet, le rien et le tout.
Ce qui ne signifie nullement la fin du « parcours ». A chacun(e) de le poursuivre à sa façon …

Texte  :  Alain
Photos  :  © David Saint-Georges

Plus sur l’artiste  : gonzaloborondo.com/
et sur le Festival d’Art Urbain de Boulogne :   www.ville-boulogne-sur-mer.fr/street-art/

borondo - street art avenue - boulogne sur mer

Borondo, Boulogne-sur-Mer // Photo aout 2020 © David saint Georges

borondo - street art avenue - boulogne sur mer

Borondo, Boulogne-sur-Mer // Photo aout 2020 © David saint Georges

borondo - street art avenue - boulogne sur mer

Borondo, Boulogne-sur-Mer // Photo aout 2020 © David saint Georges

borondo - street art avenue - boulogne sur mer

Borondo, Boulogne-sur-Mer // Photo aout 2020 © David saint Georges

borondo - street art avenue - boulogne sur mer

Borondo, Boulogne-sur-Mer // Photo aout 2020 © David saint Georges

borondo - street art avenue - boulogne sur mer

Borondo, Boulogne-sur-Mer // Photo aout 2020 © David saint Georges

borondo - street art avenue - boulogne sur mer

Borondo, Boulogne-sur-Mer // Photo aout 2020 © David saint Georges

borondo - street art avenue - boulogne sur mer

Borondo, Boulogne-sur-Mer // Photo aout 2020 © David saint Georges

borondo - street art avenue - boulogne sur mer

Borondo, Boulogne-sur-Mer // Photo aout 2020 © David saint Georges

borondo - street art avenue - boulogne sur mer

Borondo, Boulogne-sur-Mer // Photo aout 2020 © David saint Georges

borondo - street art avenue - boulogne sur mer

Borondo, Boulogne-sur-Mer // Photo aout 2020 © David saint Georges

borondo - street art avenue - boulogne sur mer

Borondo, Boulogne-sur-Mer // Photo aout 2020 © David saint Georges

borondo - street art avenue - boulogne sur mer

Borondo, Boulogne-sur-Mer // Photo aout 2020 © David saint Georges

.